Boutique MUSEO
Votre panier : 0,00 €
Biographies

Anne-Sophie Deville

écrivain, biologiste
Biologiste-écologue de formation, Anne-Sophie a étudié le comportement de plusieurs espèces. En 2008 elle part dans le désert du Kalahari étudier les systèmes de reproduction du Tisserin social, oiseau endémique du sud de l’Afrique.
Après un an de formation en développement durable, elle se lance dans un doctorat au centre de recherche de la Tour du Valat pour y étudier l’écologie alimentaire du Flamant rose. Immergée pendant trois années en pleine Camargue, à la Tour du Valat, elle partagera sa passion pour cet oiseau atypique au travers de nombreuses émissions de télé et radio. Elle dirige en parallèle une activité touristique près d’Aigues-Mortes destinée à donner les clés pour comprendre ce territoire complexe, sa faune et sa flore (www.visite-camargue-insolite.com)

Francis Hallé

Botaniste, artiste
Botaniste, spécialiste des arbres, des forêts des tropiques humides et de l’écologie générale des régions tropicale. A partir de 1964, il se spécialise dans l’étude de l’architecture des plantes vasculaires ; une première formalisation a été atteinte en 1970 avec le concept de « modèle architectural ». En 1978, avec l’aide des Professeurs R.A.A. Oldeman (Wageningen, Pays Bas) et P.B. Tomlinson (Harvard, Mass. USA), cette formalisation a été complétée et prolongée par le concept de « réitération ».

Distinctions
  • Membre correspondant du Muséum National d’Histoire Naturelle (Paris) et de la Botanical Society of America (Saint Louis du Missouri).

  • Membre à vie de la Malayan Nature Society (Kuala Lumpur).

  • Médaille Fairchild (USA) pour l’exploration en Botanique Tropicale.

  • Docteur Honoris Causa de l’Université Internationale de Floride (Miami).

  • Médaillé de l’Explorers Club de New York.



Jean Emmanuel Roché

Photographe
Consultant en écologie des zones humides et reporter-photographe, Jean publie d’abord ses images de nature dans les magazines (GEO, Terre sauvage, Animan…). En 1992, il s’installe en Camargue et travaille à la lecture des paysages méditerranéens. Avec Camargue entre ciel et eau (Privat 1998) il réunit une équipe de spécialistes et poursuit son chemin Entre terre et mer en Provence, Languedoc-Roussillon et Corse (Dakota/Conservatoire du littoral 2007, 2008, 2011). Il s’interroge sur l’avenir des zones humides méditerranéennes avec Chantal Aubry dans Salins de Camargue, territoires convoités (Actes Sud 2009) et raconte le delta du Rhône vu du ciel dans Camargue, land art (Actes Sud 2010). Recherche et photographie l’amènent à porter sur la nature un double regard, scientifique et sensible. Comprendre et voir, sont pour lui deux démarches qui s’enrichissent mutuellement.

Mark Alsterlind

Peintre
Né en 1954 en Californie, Mark Alsterlind décroche à 20 ans une maîtrise d’Histoire avant de s’embarquer pour un tour du monde. Deux ans plus tard, il rentre à San Francisco. Conscient qu’il ne peut se passer du plaisir de dessiner, il intègre les Beaux-Arts. Attiré par l’art brut, il devient artiste peintre, et navigue entre un atelier parisien et un atelier en Provence. Mark Alsterlind s’imprègne de la nature et l’utilise souvent, laissant ses peintures sécher dehors, se recouvrant de feuilles, brindilles, etc…puis retravaille le résultat. Dépourvues de cadre pour la plupart, elles deviennent épaisses et malléables comme des tapis, superpositions d’évènements, accumulations de mémoires.

Vincent Lajarige

Sculpteur
Pour Vincent Lajarige, né en 1948, dessin et peinture s’affirment dès l’enfance comme une « absolue nécessité ». Médecin de formation, Vincent Lajarige a voyagé à travers le monde avec la Croix Rouge et Médecins du monde. Ces rencontres humaines et la découverte de la forêt amazonienne vers la fin des années 1980 orientent son travail artistique vers l’arbre.